bientôt une clause à un milliard, Lewandowski bluffé… qui est Pau Cubarsi, la nouvelle sensation du football espagnol?


A seulement 17 ans et moins de deux mois après sa première apparition en pro, Pau Cubarsi (17 ans) a été élu homme de match lors de Barça-Naples (3-1) mardi… dès sa première rencontre en Ligue des champions. Le phénomène attire les regards de la sélection espagnole et de l’Europe, même si un contrat avec une clause à un milliard l’attend déjà en Catalogne.

Au Barça, la jeunesse n’attend pas. Après Lamine Yamal, Pedri ou Gavi, le club catalan a fait éclater au grand jour une nouvelle pépite de la Masia, mardi lors de son huitième de finale retour de la Ligue des champions. Pour sa première apparition dans la compétition, le défenseur Pau Cubrasi (17 ans) a été élu homme du match face à Naples (3-1). “C’est l’un des meilleurs jours de ma vie”, a confié le joueur, qui a aussitôt partagé les honneurs avec “toute l’équipe”.

“Quand il a le ballon, mon rythme cardiaque ne s’accélère pas”

Sa présence au coup d’envoi était déjà historique: il est devenu le plus jeune défenseur du Barça à jouer en C1 à 17 ans, 1 mois et 21 jours. Mais le Catalan (il est né à Estanyol) ne s’est pas arrêté à ces chiffres: il a participé à éteindre l’un des meilleurs attaquants d’Europe, Victor Osimhen, au prix d’une maturité assez hallucinante pour un joueur lancé dans le grand bain il y a moins de deux mois. Son premier match date du 18 janvier dernier en Coupe du Roi. Il en compte onze de plus désormais, dont huit comme titulaire. Car Xavi en a déjà fait un taulier de son arrière garde.

Fred Hermel : "Le Barça va s'offrir quelques semaines de tranquillité. C'est déjà ça" – 12/03
Fred Hermel : “Le Barça va s’offrir quelques semaines de tranquillité. C’est déjà ça” – 12/03

Ses partenaires l’adorent, comme le montre la grosse ovation réservé par le vestiaire après Naples. Même les tauliers sont conquis. “Pau Cubarsi est incroyable, c’est un talent spectaculaire, un très très très bon joueur”, admire Ronald Araujo, son partenaire en défense centrale. “Non seulement avec le ballon, mais aussi en défense. Je suis heureux pour lui. Il doit continuer à grandir avec l’humilité qui est la sienne.” “Cela faisait longtemps que je n’avais pas rencontré un défenseur central, surtout à cet âge, qui pouvait passer le ballon à travers les lignes avec autant de calme. C’est aussi une personne formidable”, a récemment confié Robert Lewandowski, dans une interview à TVP Sport. Sa performance face à Naples n’a pas tari le flot d’éloges. Bien au contraire.

“Quand il a le ballon, mon rythme cardiaque ne s’accélère pas”, a réagi Xavi, mardi soir. “C’est la meilleure qualité de Cubarsi, un gamin de 17 ans qui est tranquille lorsqu’il a le ballon et qui, lorsqu’il doit jouer direct, le fait avec intelligence. Il est merveilleux.” Quelques jours plus tôt, Mundo Deportivo avait été bluffé par sa prestation de “vétéran” face aux attaquants plus expérimentés de Majorque, Cyle Larin (28 ans) ou Vedat Muriqi (29 ans), lors de la victoire en Liga (1-0).

Il devrait être appelé avec la Roja

Cubarsi explique avoir travaillé cette tranquillité dans les rangs de la Masia. “C’est mon jeu, j’aime sortir le ballon en jouant, comme cela a toujours été fait au centre de formation. C’est ce que je sais faire et si je peux aider l’équipe comme ça, je suis très heureux.” Cela le rend très précieux pour le Barça, mais aussi pour la sélection espagnole. Le sélectionneur Luis De La Fuente l’avait pré-sélectionné pour sa prochaine liste de mars. Et selon plusieurs médias espagnols, sa sélection pour les deux prochains matchs amicaux de la Roja contre la Colombie et le Brésil ne fait désormais plus aucun doute. La liste sera annoncée vendredi, peu de temps avant le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions.

“Je garderai un œil sur les deux car ils sont tous les deux importants, mais je serai plus attentif au tirage au sort de la Ligue des Champions. C’est peut-être là, je ne sais pas, quand la liste sortira, nous verrons”, a-t-il sobrement commenté. Le Barça s’active, lui, sur un autre sujet tout aussi brûlant sur Cubarsi, ces dernières semaines: sécuriser son avenir. Dans le viseur des cadors européens (Manchester City, Chelsea, Arsenal et le Bayern seraient aux aguets) depuis son plus jeune âge, Cubarsi dispose pour le moment d’une clause libératoire de dix millions d’euros. Mais le Barça a déjà envoyé une proposition à son joueur et son agent calquée sur celle de Lamine Yamal: un contrat jusqu’à sa majorité (le 22 janvier 2025), puis un nouveau bail jusqu’en 2030 dès ses 18 ans avec une clause fixée à un milliard d’euros.



Source link

Leave a Comment