ce petit geste pour l’environnement dont l’actrice est «hyper fière»



Solène Delinger

Alexandra Lamy est l’invitée d’Europe 1 ce samedi matin à l’occasion de la sortie au cinéma du thriller écologique “La Promesse verte”, qui s’attaque au désastre causé par la production de l’huile de la palme. Au micro de Julia Vignali, la comédienne s’est confiée sur son rapport à l’écologie et a révélé un de ses petits gestes écolo qui la rend “hyper fière”. 

Alexandra Lamy fait son grand retour au cinéma avec La Promesse verte, un thriller écologique haletant réalisé par Edouard Bergeon. La comédienne y joue le rôle de Carole, une enseignante dont la vie bascule le jour où son fils, militant écologiste, est injustement arrêté en Indonésie et condamné à mort.

“Ma génération ne parlait pas vraiment d’écologie”

Carole va tout faire pour sauver son enfant en luttant contre les exploitants d’huile de palme et les puissants lobbies industriels qui ont décidé d’avoir sa peau. “J’avais envie de défendre ce rôle-là, et de jouer ce personnage qui mène un combat de David et Goliath. Elle serait prête à n’importe quoi pour son fils”, confie Alexandra Lamy ce samedi matin au micro d’Europe 1. Avant de jouer dans La Promesse verte, la comédienne n’était pas particulièrement sensibilisée à la cause environnementale. “Mais, en même temps, je viens d’un milieu rural. Je n’ai jamais mangé de produits industriels”, nuance-t-elle. “Je me dis toujours : ‘Qu’est-ce que je vais me faire à manger’ et non pas ‘Qu’est-ce que je vais m’acheter à manger ?’. Ma génération ne parlait pas vraiment d’écologie”, explique-t-elle face à Julia Vignali.

“Je suis hyper fière d’avoir un compost !”

Après avoir lu le scénario du film, Alexandra Lamy a eu une prise de conscience. “Je me suis informée et j’ai vu que l’huile de palme ne se trouvait pas uniquement dans notre pâte à tartiner, mais dans les 3/4 de notre caddie ! Je me suis dit : ‘Qu’est-ce que je peux faire moi aussi à mon petit niveau ?’. Ne serait-ce que pour être fier de soi ! Aujourd’hui, tout est fait pour nous faciliter la vie. On n’accepte plus les contraintes alors que parfois, les contraintes nous permettent aussi de créer et de se casser la tête, de cuisiner”, souligne l’actrice qui a adopté un mode de vie plus écolo. “Je suis hyper fière d’avoir un compost, de pouvoir jeter tous les trucs, de faire le tri, d’essayer de ne plus acheter de plastique”, confie-t-elle. Alexandra Lamy fait également “hyper attention à acheter tout ce qui est français et local”. Toutes les semaines, la comédienne achète ses légumes au marché, dans le Sud de la France. C’est là-bas, proche de la nature et loin de l’agitation parisienne, que l’actrice a trouvé son équilibre. 



Source link

Leave a Comment