comment le manga d’Akira Toriyama est devenu une référence


Depuis 1984, son manga Dragon Ball s’est vendu à plus de 260 millions d’exemplaires dans le monde, selon le site spécialisé Mangazenkan. Le mangaka Akira Toriyama est décédé ce vendredi 8 mars à l’âge de 68 ans d’un hématome sous-dural, ont annoncé sa maison d’édition et son studio, dans un communiqué publié sur X.

Akira Toriyama était avant tout connu pour le manga Dragon Ball, contant la vie et les aventures du prodige des arts martiaux Son Goku depuis son enfance. L’histoire est inspirée d’un conte traditionnel chinois du 16ᵉ siècle : les aventures d’un petit bonhomme doté d’une queue de singe, qui se passent dans un monde parallèle à la terre. 

La mission de Son Goku : retrouver des boules de cristal, les “dragon balls” qui permettent de faire apparaitre un super dragon, capable d’exaucer tous les vœux. Une aventure qui a tenu en haleine les lecteurs jusqu’en 1996.   

Dragon Ball aura droit ensuite à d’autres développements après la fin de l’histoire. On compte aujourd’hui 29 millions d’exemplaires vendues rien que pour la France.

Le succès français de Dragon Ball

On doit son arrivée chez nous à Jacques Glénat qui était parti vendre des BD franco-belges aux Japonais dans les années 1980/1990. Les Japonais n’achèteront rien, mais ils lui vendront des mangas, dont Dragon Ball

Dragon Ball, c’est un peu le premier manga mondial. Le Japon est sorti de son isolement du manga grâce à Dragon Ball, qui a été publié dans tous les pays du monde et tout à fait en premier en France. Les ventes sont impressionnantes puisqu’on est à 30 millions d’albums et il y a encore une nouvelle édition en couleur qui va sortir”, explique Jacques Glénat. 

Ça ne s’arrête jamais malgré la mort du mangaka. Dragon Ball est depuis longtemps entré au panthéon du manga.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien



Source link

Leave a Comment