Dépassement du plafond de rémunération autorisé : l’échevine uccloise Valentine Delwart promet de rembourser


Des milliers d’euros d’argent public auraient été versés en trop à Valentine Delwart (MR), rapporte ce matin La Dernière Heure. L’échevine des Finances d’Uccle cumule plusieurs mandats et a dépassé le plafond autorisé depuis plusieurs années. 

L’information a été découverte par Transparencia, l’association chargée de veiller à la transparence des autorités publiques. Valentine Delwart a donc dépassé le plafond autorisé. Ce plafond est fixé, depuis 2017, à 150% du montant de l’indemnité annuelle d’un membre de la Chambre. Ce qui revient environ à 190.000 euros. Mais en 2023, Valentine Delwart a perçu un peu plus de 230.000 euros de rémunérations publiques. Une situation qui dure depuis 2018. Au total, ce sont environ 160.000 euros qui auraient échappé à la commune d’Uccle.

De son côté, l’élue plaide la bonne foi et entend rembourser. C’est en fait une histoire de complexité à la belge. Si cette erreur n’a été relevée que maintenant, c’est parce que du côté de la cellule Transparence du parlement bruxellois, il y a eu aussi confusion. Une confusion qui porte sur l’un des mandats de Valentine Delwart : celui de secrétaire générale du MR. Un poste pour lequel elle pensait être rémunérée par le MR et donc à titre privé, ce qui n’intervient pas dans le calcul de cumul des mandats. Sauf qu’en réalité, ce poste était rémunéré par la Chambre des représentants, à titre de collaboratrice parlementaire. Une disposition autorisée par la loi mais que Valentine Delwart ignorait visiblement.

Elle a reconnu l’erreur et promet de rectifier le tir. Les calculs doivent être faits par l’échevine des Finances uccloises. Le remboursement sera rétroactif et remontera jusqu’en 2018.

B.M. 

■ Reportage de Michel Geyer, Marjorie Fellinger et Timothée Sempels



Source link

Leave a Comment