Des Diables rouges fortement remaniés et en manque d’idées ne font pas mieux qu’un match nul en Irlande (0-0, vidéo)


Après des qualifications rondement menées (six victoires, deux partages, dont le match arrêté contre la Suède et une première place), les troupes de Domenico Tedesco entamaient leur préparation pour l’Euro qui aura lieu cet été en se rendant en Irlande. Un premier match qui n’a pas réellement tenu ses promesses. Le onze de base avait été fortement remanié et les Diables n’ont jamais réellement réussi à créer du jeu ou à se montrer dangereux. Ils n’ont ainsi pu repartir de Dublin qu’avec un match nul et une performance décevante (0-0), les meilleures possibilités ayant été irlandaises.


Les temps forts du match :

La première grosse alerte venait des pieds irlandais après 3 minutes de jeu. Wout Faes perdait un duel, permettant aux Irlandais de récupérer le ballon et a Szmodics de lancer Ogbene seul en profondeur. L’attaquant se présentait en face de Sels mais plaçait sa frappe juste à côté du cadre.

Première action dangereuse pour la Belgique à la 10e minute. Impressionnant techniquement, Trossard se jouait de la défense irlandaise avant de centrer vers la tête de Tielemans mais le ballon passait assez largement à côté.

Après 26 minutes de jeu, la Belgique s’est fait peur. L’arbitre désignait le point de penalty à la suite d’une faute de main de Vermeeren. Ferguson prenait ses responsabilités mais Sels détournait le tir au but de l’Irlandais.

Nouvelle occasion pour les Irlandais juste avant la mi-temps, De Winter perdait son duel avec Ferguson qui déviait le ballon vers Szmodics dans le grand rectangle mais la frappe de l’Irlandais passait hors du cadre.

La seconde période n’avait repris que depuis 11 secondes qu’un centre venant de la gauche trouvait la tête de Ferguson dans le rectangle mais la tête de l’Irlandais était trop enlevée. Première véritable possibilité pour les Diables rouges après 50 minutes de jeu. Un long ballon de Faes trouvait Batshuayi en profondeur, le joueur de Fenerbahçe déviait de la tête pour Openda qui reprenait de volée. Kelleher était attentif.



Les Irlandais se montraient à nouveau dangereux après 65 minutes de jeu. Après un festival d’Ogbene dans le rectangle, plusieurs frappes partaient des pieds des Irlandais mais toujours contrées par la défense belge. Lukebakio faisait parler toute sa puissance et sa vitesse à la 75e et déboulait sur le flanc droit avant de passer le ballon en retrait pour Thomas Meunier. Le latéral droit frappait mais Kelleher se détendait bien.

Le direct commenté :



Source link

Leave a Comment