diffuseur, meilleur et pire tirage pour le PSG, format… Cinq questions avant le tirage des quarts


DÉCRYPTAGE – Tout ce qu’il faut savoir avant le tirage au sort des quarts de finale de C1 ce vendredi, en Suisse.

Le tirage au sort des quarts de finale de Ligue des champions se déroule ce vendredi, à partir de midi, à la Maison du football européen à Nyon, en Suisse. Il sera à suivre sur beIN SPORTS, Canal+ Foot et RMC Sport et en direct commenté sur notre site. Il concerne évidemment le PSG, tombeur de la Real Sociedad (2-0, 2-1) en 8es de finale. Le RC Lens a pris la porte en phase de poules et l’OM, lors du troisième tour de qualification, face au Panathinaïkos.

S’agit-il d’un tirage intégral ?

Oui. Contrairement aux 8es de finale, toutes les équipes peuvent se rencontrer, même si elles viennent du même pays ou qu’elles ont déjà joué l’une contre l’autre en phase de poules. Paris peut donc tomber sur Manchester City, Arsenal, le Real, Barcelone, l’Atlético, le Bayern ou Dortmund. À noter que les affiches des demi-finales seront également dévoilées ce vendredi. Les clubs connaîtront leur parcours jusqu’en finale.

À VOIR AUSSI – Clauss, Rabiot, Diaby…La liste des Bleus pour les matches amicaux de mars


data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/dugout/index.js”
>

Quand se dérouleront les quarts de finale ?

Les matches aller autour lieu les 9 et 10 avril, une semaine avant les matches retour, les 16 et 17. D’ici-là, le PSG doit encore affronter Montpellier en championnat, dimanche, avant la trêve internationale. Ensuite, les joueurs de Luis Enrique défieront l’OM à Marseille (31 mars) pour le Classique, Rennes en demies de Coupe de France (3 avril) et Clermont en L1 (6 avril ?). Entre l’aller et le retour, ils auront rendez-vous avec Lorient, au Moustoir. Pour ce qui est des demies de Ligue des champions, ce sera le 30 avril et le 1er mai pour les matches aller et les 7 et 8 mai pour les matches retour, la finale étant programmée le 1er juin au stade de Wembley, à Londres.

Quel bilan pour le PSG en quarts de C1 ?

Éliminé en 8es de finale de C1 cinq fois sur les sept dernières saisons, dont les deux dernières (Real, Bayern), le PSG a atteint les quarts de la compétition à huit reprises dans son histoire, dont sept sous QSI et quatre avec Laurent Blanc comme entraîneur (2013-16). Bilan ? Trois qualifications (Barcelone en 1995 et 2021, Dortmund en 2020) et cinq éliminations (Barça en 2013 et 2015, Chelsea en 2014, City en 2016). Souvenons-nous aussi que le club de la capitale a atteint a minima le dernier carré en coupe d’Europe à quatre autres reprises dans les années 90, avec une demi-finale de Coupe de l’UEFA en 1993 (Juventus) et une demie de Coupe des Coupes (Arsenal), avant de remporter la C2 face au Rapid de Vienne en 1996 et de s’incliner en finale en 1997, face au Barça de Ronaldo (le Brésilien) et de… Luis Enrique.

Quel serait le pire tirage pour le PSG ?

Champion d’Europe sortant, Manchester City fait figure d’épouvantail. Certes, les joueurs de Pep Guardiola n’apparaissent qu’à la troisième place au classement de Premier League, à un petit point d’Arsenal et Liverpool, mais ils n’en restent pas moins redoutables, tous les postes doublés, le tandem Haaland/De Bruyne, talent, expérience… Package complet. L’équipe à battre. C’est probablement l’adversaire à éviter pour tout le monde, y compris le Paris-SG. Certains diront toutefois que le Real, 14 fois vainqueur de l’épreuve et jamais trop embêté par les arbitres, représenterait une montagne tout aussi infranchissable. Une chose est sûre : avec Kylian Mbappé en partance pour la Casa Blanca cet été, personne n’a envie de voir une affiche entre le PSG et le Real au sein des deux clubs. On imagine le malaise de part et d’autre… City et Real, les clubs à éviter. Il n’y a toutefois que de grandes équipes à ce stade du tournoi, cela va sans dire.

Et le meilleur ?

Le Borussia Dortmund est assurément l’équipe à prendre en quarts de finale. Quatrièmes au classement de Bundesliga, les joueurs d’Edin Terzic ne seront évidemment pas faciles à manœuvrer, mais les autres clubs sont, a priori, supérieurs sur le papier. Rappelons qu’ils ont terminé en tête de leur groupe devant… le PSG. Mais ce sont les Parisiens qui avaient pris le meilleur dans les confrontations directes, 2-0 au Parc des Princes et 1-1 en Allemagne.



Source link

Leave a Comment