Enrico Macias appelle sur TF1 au cessez-le-feu à Gaza


Enrico Macias dans «50’inside» sur TF1
Capture écran

Le chanteur qui a toujours défendu la fraternité a confirmé son engagement ce samedi dans «50’inside» face à Isabelle Ithurburu.

Il est le chanteur de la paix et de la fraternité. Enrico Macias est le portrait d’Isabelle Ithurburu ce samedi 24 février dans «50’ inside». Il reçoit l’émission de TF1 dans son appartement parisien, «le nid d’un patriarche qui a vu grandir ses enfants et ses petits enfants».

Avec sa femme Susy, il a vécu une histoire d’amour pendant une cinquantaine d’années jusqu’à son décès en 2008. «Quand elle est partie, je marchais sur une jambe. Je n’avais plus ma seconde jambe. C’était une grande tragédie mais quelque chose de magnifique s’est passé. Elle est morte dans mes bras. Depuis, quand je suis malade, je n’ai plus peur de mourir», confie-t-il ce soir. «L’amour est la seule énergie de l’humanité», estime le chanteur.

Je crois qu’il y aura des gens de bonne volonté qui vont changer les choses, pas par la violence, mais par la fraternité

Enrico Macias dans «50’inside»

À l’âge de 23 ans, il est contraint de quitter son pays natal, l’Algérie. Un sentiment de «frustration permanente» qui habite l’artiste de 85 ans. C’est pourquoi il est depuis toujours le porte-parole des déracinés. La triste actualité, en Ukraine et à Gaza, touche particulièrement Enrico Macias: «Si le bon Dieu m’a donné cette chance de chanter, c’est pour rassembler. Sinon je chante devant une glace et c’est terminé».

«En ce moment c’est difficile. Je souffre beaucoup quand la paix n’est pas là. Je ne comprends pas comment les gens peuvent souffrir de cette façon et je suis de tout cœur avec eux. De tout mon cœur qui saigne avec eux. Je crois qu’il y aura des gens de bonne volonté qui vont changer les choses, pas par la violence, mais par la fraternité. Pour des questions de territoire, on va tuer des gens ? Non», affirme Enrico Macias.


data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>



Source link

Leave a Comment