Espagne: le Barça corrige l’Atlético Madrid, Lewandowski trois fois décisif | TV5MONDE


Solide et inspiré, le FC Barcelone a frappé un grand coup dimanche en remportant son choc contre l’Atlético Madrid (3-0) au Metropolitano grâce notamment à un énorme Robert Lewandowski, pour prendre la deuxième place de Liga derrière le Real Madrid.

Désormais invaincu depuis dix rencontres toutes compétitions confondues, le Barça (2e, 64 points) double enfin son voisin catalan Gérone (3e, 62 points) et reste à huit longueurs du Real, solide leader, avec un Clasico à disputer en avril.

L’Atlético (5e, 55e points) cède lui sa quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions, à l’Athletic Bilbao (4e, 56 points) et accuse un retard de 17 points sur son rival madrilène.

Sur la lancée de sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions mardi face à Naples (3-1), le club blaugrana avait un autre match de “niveau Champions” à disputer sur la pelouse du Metropolitano, où l’Atléti venait de créer l’exploit contre l’Inter aux tirs au but.

Un effort de plus de 120 minutes qui a certainement pénalisé les hommes de Diego Simeone, émoussés malgré un léger turnover qui a vu les deux héros de mercredi Antoine Griezmann et Memphis Depay débuter sur le banc.

Même en l’absence de plusieurs titulaires, dont Gavi, Pedri, De Jong, Balde et Cancelo, le Barça et ses jeunes pousses en ont parfaitement profité et ont passé le test haut la main, bien guidés par les anciens de l’équipe Robert Lewandowski et Ilkay Gündogan, tous deux décisifs.

Mais c’est d’abord Joao Félix, prêté par l’Atlético et héros du match aller à Montjuic, qui a frappé le premier pour son retour au Metropolitano sous les huées.

L’attaquant portugais, qui appartient toujours aux Colchoneros, a ouvert le score sur un centre en retrait de Lewandowski, à la conclusion d’un beau mouvement collectif (38e, 1-0).

Solides défensivement, avec deux nouvelles performances impressionnantes du jeune Pau Cubarsi, 17 ans, et du défenseur français Jules Koundé, les Blaugranas n’ont tremblé qu’à deux reprises en première mi-temps sur des tentatives de Barrios et Morata, non-cadrées.

Ils ont logiquement doublé la mise au retour des vestaires sur un joli enchaînement de Lewandowski, bien servi au-dessus de la défense par un ballon piqué de Raphinha pour doucher le Metropolitano (47e, 2-0).

Le “Cholo” Simeone avait tenté de réagir en lançant Griezmann et Depay à la mi-temps, mais les deux buteurs n’ont cette fois pas pu sauver leur équipe, trop loin du niveau d’intensité que ce match demandait, en tombant sur un excellent Ter Stegen.

Déjà buteur mardi en C1, le jeune Fermin Lopez, 20 ans, a scellé le succès catalan de la tête (65e, 3-0) sur un superbe centre de Lewandowski, pour sa deuxième offrande de la soirée.

L’Atlético, qui a manqué les opportunités de réduire le score en fin de match, a fini la partie à dix après l’expulsion de Molina (90e+2).

Séville replonge, Villarreal enchaîne

Plus tôt dans l’après-midi, le Celta Vigo (17e, 27 points) a renversé le Séville FC (16e, 28 points) dans le duel des mal classés (2-1) et prend cinq points d’avance sur le premier relégable Cadix (18e, 22 points) tandis que la lanterne rouge Almeria (20e, 13 points) a remporté son premier match de la saison à Las Palmas (1-0).

Villarreal, passé proche d’une improbable remontada contre l’OM jeudi en Ligue Europa (4-0, 3-1), a signé un quatrième succès consécutif en championnat contre Valence (1-0) et grimpe à la neuvième place, à deux points de son adversaire du jour, huitième.

Sans victoire depuis dix rencontres, le Rayo Vallecano (15e, 29 points) s’est relancé en battant le Betis Séville (7e, 42 points) à domicile (2-0) avec notamment un joli coup franc du défenseur français Florian Lejeune.



Source link

Leave a Comment