Formule 1 : un doublé Ferrari en Australie qui fait tant de bien


En marge de l’abandon de Verstappen (freins) dès le 3e tour du GP d’Australie dimanche, le doublé signé par Sainz et Leclerc pour Ferrari est la première concrétisation des énormes espoirs placés en la Scuderia. Et un vent de fraîcheur qui fait tant de bien à la F1 !


Article réservé aux abonnés

Journaliste au pôle Sports


Temps de lecture: 6 min

De l’abandon de Max Verstappen dès le 3e tour de course au Fratelli d’Italia entonné avec tant de cœur et de passion par l’ensemble des membres de la Scuderia Ferrari rassemblés au pied du podium du GP d’Australie dont les deux premières marches étaient occupées par Carlos Sainz et Charles Leclerc : les images fortes n’auront pas manqué, dimanche matin, à l’issue d’une troisième course de la saison riche en événements, jusqu’à l’impressionnant crash de George Russell dans l’avant-dernier tour, rendu douteux par le pilotage de Fernando Alonso qu’il tentait alors de dépasser (1), et qui aura aussi indirectement privé le public australien d’un final au sprint entre les deux Ferrari, ou plutôt d’une forme de « parade » comme l’a suggéré Sainz à la radio !



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée







Source link

Leave a Comment