GTA 6 dans la tourmente, mais il y a une très bonne nouvelle


Selon les sources de Kotaku, GTA 6 fait face à de gros problèmes qui pourraient lui coûter sa sortie. Un tableau qui ne serait peut-être pas aussi noir qu’on le pense.

GTA 6 est l’un des jeux les plus attendus de la génération PS5 et Xbox Series X|S. Et rien de plus normal puisque Grand Theft Auto reste l’une des plus grandes licences de tous les temps. Si l’attente est colossale, c’est aussi et surtout parce qu’il n’y a pas eu de titre inédit depuis 2013. Les fans ont donc très faim, de même que Take-Two Interactive qui a hâte de battre de nouveaux records. Mais avant cela, il faut déjà arriver à bout de cet énorme chantier, ce qui n’est pas une mince affaire.

GTA 6 vraiment repoussé en 2026 ? Un autre son de cloche

Après avoir laissé les joueuses et les joueurs dans le flou le plus total, Rockstar Games a dévoilé un trailer officiel de GTA 6 qui a fait beaucoup réagir. En prime, on a même eu une fenêtre de sortie pour 2025. Et c’est tout ce que l’on sait pour le moment. Mais il y a quelques jours, Kotaku a douché les espoirs des fans en suggérant que le jeu pourrait être repoussé en 2026. Selon leurs sources, la production aurait pris un retard suffisamment conséquent pour que le studio et Take-Two Interactive envisage un report de GTA 6. Une mauvaise nouvelle à prévoir ? D’après Mike Straw, rédacteur sur le site Insider Gaming connu pour ses scoops, tout ceci ne serait que « pure conjecture » de la part de Kotaku.

« Je le répète étant donné que des gens continuent de relayer cela. J’ai contacté plusieurs sources, et il m’a été rapporté que le jeu est « dans les délais ». Et que toute mention d’un retard à ce stade n’était qu’une simple hypothèse » (via Mike Straw). Visiblement, la production de GTA 6 n’aurait donc pas pris de retard, ou du moins pas suffisamment pour songer à décaler le lancement. En interne, R* viserait une sortie pour le printemps 2025. De son côté, Kotaku avait ajouté qu’un report en 2026 serait un « plan de secours » si les critères de qualité n’étaient pas atteints. Mais Rockstar Games s’est récemment assuré que ce soit bien le cas, et ça ne plaît pas du tout.

La crainte du retour du crunch

GTA 6 est dans la tourmente depuis les premiers leaks massifs, et pour empêcher cela, améliorer la productivité des développeurs et être à la hauteur des enjeux, la direction de Rockstar Games a pris une décision radicale et très impopulaire. Le studio a ordonné à ses salariés de revenir en présentiel cinq jours par semaine. Y compris pour les employés recrutés uniquement pour du distanciel. « En réalisant ces changements maintenant, nous sommes dans la meilleure position pour offrir le prochain Grand Theft Auto avec la qualité et le niveau de finition que nous savons qu’il exige, ainsi qu’une feuille de route qui correspond à l’échelle et aux ambitions du jeu » a déclaré la vice-présidente Jennifer Kolbe.

Lors de cette annonce faite par mail, les développeurs se sont sentis complètement trahis, et ont dénoncé des « promesses non tenues ». Lesquelles ? Celle d’un environnement de travail sain, sans crunch abusif. Mais avec cette première étape, les devs craignent vraiment un retour de l’ancienne culture toxique de Rockstar Games, avec tous les problèmes que cela implique et qui ont écorché l’image de la société.





Source link

Leave a Comment