Incompréhension totale : Bellingham pense offrir la victoire au Real Madrid… mais l’arbitre siffle la fin du match avant que le ballon ne rentre dans le but (vidéo)


Vinicius répond sur le terrain : l’attaquant brésilien, victime d’insultes racistes à Mestalla l’an passé, a permis dimanche au Real Madrid de décrocher le nul (2-2) sur la pelouse de Valence avec un doublé dans un match tendu, à quatre jours de la réception de Leipzig en C1.

Sifflé à chaque prise de balle, l’international brésilien a évité une seconde défaite de la saison à son équipe, menée 2-0 dès la 31e minute de jeu après deux réalisations d’Hugo Duro (27e) et Yaremchuk (31e).

Toujours leader, le club madrilène (1er, 66 points) donne l’opportunité à ses concurrents Gérone (2e, 59 points) et le FC Barcelone (3e, 57 points) de refaire une partie de leur retard en cas de succès dimanche.

Une fin de match chaotique

Mais il y a une scène en particulier qui promet de beaucoup faire parler. La rencontre s’est terminée dans le chaos après que l’arbitre a sifflé la fin du match en pleine action, alors que Bellingham pensait avoir donné la victoire au Real au bout du temps additionnel (90e+9). Le but n’a donc pas été accordé par l’arbitre après cette décision incompréhensible.

Un peu plus tôt dans la partie, l’ancien Lyonnais Mouctar Diakhaby semble s’être cassé la jambe droite sous le poids de Tchouaméni, et a été évacué sur une civière (86e).



Source link

Leave a Comment