Koni De Winter, le plus italien des défenseurs des Diables


Petit nouveau dans la sélection de Domenico Tedesco, Koni De Winter ne compte pas être aussi timide sur les terrains que devant la presse. Parti à la Juventus à 16 ans, il compte bien être la surprise belge à l’Euro.


Article réservé aux abonnés


Temps de lecture: 4 min

Koni De Winter sort d’une semaine de rêve. Jeudi, il a été appelé pour la première fois chez les Diables rouges, Domenico Tedesco voulant le « voir à l’œuvre avec le reste de son groupe ». Trois jours plus tard, une nouvelle fois titulaire dans le Genoa d’Alberto Gilardino, le défenseur central de 21 ans a gardé le zéro sur la pelouse de la Juventus.

Un grand d’Italie et surtout celui qui a donné un fameux coup d’accélérateur à sa carrière et qu’il est en passe de quitter définitivement. Prêté avec option d’achat au Genoa l’été dernier, De Winter sera automatiquement propriété des « Rossoblu » s’il joue une 23e fois plus de 45 minutes en Serie A. Dimanche, c’était la 22e. Dès la fin du mois de mars, l’option de dix millions d’euros pourrait donc être levée. De quoi lancer en trombe une fin de saison grandiose avec l’Euro en Allemagne dans le viseur d’un garçon très ambitieux du haut de ses 21 ans.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée







Source link

Leave a Comment