La direction de la STIB a un “très grand mépris pour les travailleurs et les voyageurs”, estime Oliver Rittweger de Moor (PTB)


Oliver Rittweger de Moor, candidat au PTB, était invité dans Bonjour Bruxelles.

Oliver Rittweger de Moor est un ancien chauffeur de la STIB. Il sera en 10e position sur la liste régionale bruxelloise du PTB.

VOIR AUSSI : Un ancien chauffeur de bus de la STIB sur la liste régionale bruxelloise du PTB

Sa présence n’a pas pour but de faire oublier Youssef Handichi : “Il a très bien défendu toutes nos revendications pendant des années“, explique Oliver Rittweger de Moor. Cependant, il juge le choix de passer du PTB au MR “incompréhensible“.

La mobilité au cœur de ses préoccupations

Pour Oliver Rittweger de Moor, la direction de la STIB a un “très grand mépris pour les travailleurs et les voyageurs“. “La direction a un management libéral, à l’Américaine.

Le candidat PTB fait actuellement le tour des dépôts : “J’ai consacré les vingt dernières années de ma vie à défendre les intérêts des travailleurs de la STIB“.

Bien que la mobilité soit importante pour lui, Oliver Rittweger de Moor précise qu’il ne veut pas d’une “politique de mobilité punitive“. Il veut “vraiment continuer à investir dans le renforcement du réseau des transports en commun“, notamment avec la gratuité de la STIB.

Cependant, ce renforcement ne doit pas se faire n’importe comment. Pour le métro 3, “on ne peut pas continuer avec le projet tel qu’il est conçu aujourd’hui“. “Il faut développer le métro à Bruxelles, mais pas à n’importe quel prix.”

Vers une majorité ?

Le PTB pourrait-il rejoindre une majorité ? “Je pense qu’on a été très clair : on veut diriger les régions et le pays, mais pas à n’importe quel prix“. Et de poursuivre : “Il faut une véritable rupture avec les politiques menées ces dernières années“.

◼︎ Oliver Rittweger de Moor, candidat au PTB, au micro de Fabrice Grosfilley



Source link

Leave a Comment