La journaliste Laetitia Krupa est morte à l’âge de 48 ans


Elle était l’une des voix des “Informés de franceinfo”. Elle s’était mise en retrait de l’antenne en janvier 2023 pour raisons de santé.


Publié



Mis à jour



Temps de lecture : 1 min

Laetitia Krupa présente les Informés de franceinfo, dimanche 29 octobre 2023. (franceinfo)

La journaliste Laetitia Krupa est morte à l’âge de 48 ans, a appris franceinfo mercredi 20 mars. Elle travaillait pour plusieurs médias, dont franceinfo. “Pour nous, elle était avant tout une voix, énergique et souriante, des Informés, salue la direction de franceinfo radio. Une émission dans laquelle elle était souvent intervenue, et qu’elle avait parfois présentés, avec assurance et talent.” Elle avait couvert la campagne de 2022, toujours pour franceinfo : ses analyses avaient nourri les soirées électorales ainsi que le podcast “C tout com”, avec Gaspard Gantzer.

Laetitia Krupa avait commencé sa carrière de journaliste comme reporter pour Radio France, puis s’était tournée vers la télévision (iTélé, Canal+, France Télévisions, franceinfo ou encore Public Sénat). Elle avait annoncé en janvier 2023 se mettre en retrait de l’antenne pour raisons de santé. “Ça n’arrive pas qu’aux autres”, écrivait-elle alors sur son compte Instagram. En avril 2023, elle avait annoncé son rétablissement : “J’ai franchi la ligne d’arrivée et je vais bien. Rendez-vous dans quelques (petites) semaines dans le poste et sur les écrans. J’ai hâte.” Elle avait fait son retour à l’antenne sur franceinfo et Public Sénat à la fin de l’année 2023. Début 2024, elle confiait “commencer l’année en reprenant le combat” et donnait rendez-vous pour de “beaux projets”, un livre en mai et un podcast en juin.

“Sa présence solaire, son ton libre, sa pugnacité”

Jean-Philippe Baille, directeur de franceinfo et directeur de l’information de Radio France, fait part de son “immense tristesse”. “Son dynamisme était au service de l’actu, son talent à celui de l’info et sa bonne humeur au service de tous. Une professionnelle qui savait décrypter et analyser dans Les informés de franceinfo.” Sur X (ex-Twitter), la société de production de Médias le mag, Jara Prod, se dit “en deuil”. “Son énergie, son rire, sa présence solaire, son ton libre, sa pugnacité, son amour du métier, ont été précieux au journalisme que nous défendons.” Christopher Baldelli, président de Public Sénat, salue “une très grande professionnelle, journaliste très engagée dans son travail pour donner à comprendre le monde et ses enjeux, sans oublier de très grandes qualités humaines.”

franceinfo adresse ses pensées amicales et tout son soutien à ses parents et à tous ses proches.



Source link

Leave a Comment