La réélection de Poutine dénoncée par les Occidentaux, saluée par ses alliés


De la Chine à Cuba, les alliés du président russe Vladimir Poutine ont été prompts à saluer sa réélection à plus de 87% -un “record” selon la Commission électorale russe- tandis que les Occidentaux ont dénoncé un simulacre de démocratie.

Chine

Votre réélection prouve le plein soutien des Russes“, a estimé lundi le président chinois Xi Jinping dans un message de félicitations à son homologue, rapporté par la télévision d’Etat chinoise CCTV.

Le ministère chinois des Affaires étrangères s’est dit convaincu que les relations “continueront à progresser” entre les deux pays, “partenaires de coopération stratégique globale” qui marquent cette année le 75ème anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Inde

Le Premier ministre indien Narendra Modi a félicité lundi Vladimir Poutine pour sa réélection à la tête de la Russie. “J’ai hâte que nous travaillions ensemble pour renforcer encore davantage le durable partenariat spécial et privilégié entre l’Inde et la Russie dans les années à venir“, a écrit le dirigeant indien sur le réseau X.

Iran

Le président iranien Ebrahim Raïssi “a sincèrement félicité Vladimir Poutine pour sa solide victoire et sa réélection à la présidence de la Fédération de Russie”, a indiqué l’agence de presse officielle Irna.

Venezuela, Nicaragua, Cuba, Bolivie

Dès dimanche soir, les dirigeants du Venezuela, du Nicaragua, de Cuba et de Bolivie ont félicité M. Poutine. “Notre frère aîné a triomphé, ce qui est de bon augure pour le monde”, a estimé le président vénézuélien Nicolas Maduro.

Serbes de Bosnie

Le président de la Republika Srpska (l’entité serbe de Bosnie) Milorad Dodik, a salué sur X la victoire d'”un ami sur lequel nous pouvons compter”.

Ukraine

Alors que la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine vient d’entrer dans sa troisième année, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé dimanche soir que la présidentielle russe n’a “aucune légitimité”.

M. Poutine est “ivre de pouvoir et fait tout ce qu’il peut pour régner éternellement”, a-t-il estimé sur les réseaux sociaux.

Royaume-Uni

Londres a déploré l’absence d’élections “libres et équitables” en Russie, le chef de la diplomatie britannique David Cameron dénonçant sur X “l’organisation illégale d’élections sur le territoire ukrainien, l’absence de choix pour les électeurs” et “l’absence de contrôle indépendant de l’OSCE“, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

 



Source link

Leave a Comment