Le Puy Foot 43 – Stade rennais : Rennes s’offre une fin de saison riche en émotions


Tout juste sorti de la Ligue Europa après une victoire de prestige face au Milan AC, le Stade rennais s’est qualifié pour les demi-finales de la coupe de France, pour la troisième fois en 5 ans. De quoi s’offrir de nouvelles émotions d’ici la fin d’une saison qui n’en finit plus de surprendre.

La tension est retombée depuis la semaine dernière, mais chez les supporters rennais, la victoire de leur équipe face au Milan AC est encore présente, et anime encore certaines discussions. Il y a une semaine, le SRFC s’est offert une grande équipe européenne, malgré l’élimination, mais surtout un grand bol d’émotions fortes. Avec l’un des matchs les plus marquants de son histoire européenne, si ce n’est le plus marquant, Rennes a connu un moment fort dans une saison dont la première partie a été cauchemardesque.

Qui en novembre aurait pu prédire des perspectives d’avenir radieux à ce Stade rennais au 1er mars ? Ce vendredi, le SRFC sort d’un match où il est loin d’avoir brillé, mais où « l’objectif prioritaire » a été rempli confiait Julien Stéphan au micro de beIN SPORTS : « Être dans l’urne demain pour le tirage au sort pour les demi-finales ». En attendant de connaitre ce soir l’adversaire du Stade rennais, mais surtout où se jouera ce match qui pourrait offrir un nouveau match de gala au Roazhon Park, Rennes est dans le dernier carré, et « ne peut plus se cacher » dixit Amine Gouiri.

« Il faut essayer d’aller au bout. Il reste des gros morceaux mais pour gagner la coupe, il faut passer par là. En championnat on est bien revenus, il reste beaucoup de matchs mais on est encore dans la course » résume l’attaquant revenu en force en 2024 (3 buts), à l’image de son équipe. Le symbole de cette équipe, c’est encore et toujours Benjamin Bourigeaud, auteur d’une première partie de saison très compliquée, et marchant sur l’eau depuis le 1er janvier (8 buts, 2 passes décisives). Hier, une semaine après son triplé face au Milan AC, le capitaine du soir a délivré une passe décisive avant de s’offrir un doublé.

Le Puy a bousculé le Stade rennais hier soir, mais c’est désormais un 14e match d’affilée que le SRFC vient d’enchainer à Saint-Etienne, en ne perdant qu’une fois (Milan à l’extérieur) depuis le 9 décembre. En 29 jours de février, Rennes a joué 8 matchs (6 victoires, 1 nul, 1 défaite). La semaine dernière (Clermont, Milan, PSG) a laissé des traces, expliquant peut-être le manque de rigueur pointé par Stéphan, et c’est sans la manière que les Rennais ont validé leur billet pour la demi-finale qui les attend le 3 avril.

Qu’importe, le résultat est là pour une équipe qui reçoit Lorient dimanche en Ligue 1, et pointe à la 7e place du championnat, à 3 points de la 5e place occupée par Lille chez qui elle se déplacera la semaine prochaine, et à 6 points d’un Monaco qu’elle ira défier début avril. Il reste 13 journées et alors que tout peut encore se passer en Ligue 1, Rennes vient de s’offrir un ticket pour le dernier match avant la finale de coupe de France. La fin de saison promet d’être riche en émotions. Qui l’eut cru ?



Source link

Leave a Comment