Les infos de 6h – À Brest, Michel Sardou “a fait un beau spectacle” pour son dernier concert


Une salle comble. Une vive émotion. Vendredi 29 mars, l’Arena de Brest a frissonné pour la “der” de Michel Sardou après 60 ans de carrière et 100 millions d’albums vendus. Sa dernière tournée aura rassemblée plus de 400.000 personnes en 63 dates (tous les concerts étaient complets).

Le monument de la chanson française assure qu’il ne remontera pas sur scène. Mais ses fans veulent croire au retour de l’artiste de 77 ans, eux qui ont vibré comme jamais. “C’était vraiment très chouette d’y être. C’est lui qui décidera. On l’a vécu comme son dernier concert”, souligne un homme. “Mon seul regret est qu’il arrête”, poursuit une femme. “Je suis quasiment sûr qu’il va revenir”, assure de son côté un fan. 

Cette femme se rappelle “des souvenirs” en rentrant de l’école. “Je mettais mon 45 tours, après être allée chez le disquaire” acheter un disque de l’interprète des Lacs du Connemara.

Ce jeune homme, lui, fête ses 21 ans. “J’adore Sardou. Il a l’âge qu’il a, il fait comme il peut. Il était en forme.” Et de poursuivre : “Des fois, il parlait plus qu’il ne chantait. Franchement, il a fait un beau spectacle.”

À écouter également dans le journal

Justice – Salim Berrada, plus connu sous le surnom du “violeur de Tinder”, a été reconnu coupable vendredi 29 mars d’avoir violé et agressé sexuellement 15 femmes rencontrées sur des sites de rencontres et réseaux sociaux, et condamné par la cour criminelle à une peine de 18 ans de réclusion.

Société – La ministre de l’Éducation nationale Nicole Belloubet a annoncé vendredi 29 mars la création d’une “force mobile scolaire” nationale qui pourra être envoyée dans les établissements scolaires, en cas de “difficultés” en termes de sécurité, comme cela a été le cas ces dernières semaines.

Justice – Sur son compte X, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé vendredi 29 mars que le Conseil d’État a confirmé “en appel l’expulsion de l’imam radical Mahjoubi”. Il lui était notamment reproché la diffusion d’une vidéo dans laquelle il qualifiait le “drapeau tricolore” – sans préciser s’il s’agissait du drapeau français – de “drapeau satanique”. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien



Source link

Leave a Comment