l’Inter Milan reprend sa marche vers le titre


L’Inter, qui a déjà son billet pour la prochaine Ligue des champions en poche, possède 14 points d’avance sur l’AC Milan à huit journées de la fin du championnat.

L’Inter Milan a déjà son billet pour la prochaine Ligue des champions en poche, en attendant beaucoup mieux avec ses 14 points d’avance à huit journées de la fin, après son succès face à Empoli (2-0) lundi.

Tenue en échec (1-1) à domicile par Naples avant la trêve internationale, l’Inter a remis les points sur les i devant son public de San Siro.

L’équipe de Simone Inzaghi a sans aucun doute beaucoup mieux joué cette saison, mais elle s’est affranchie de sa tâche avec sérieux face à la rugueuse équipe d’Empoli.

Federico Dimarco a ouvert la marque dès la 5e minute, en reprenant un centre en retrait d’Alessandro Bastoni.

Bousculée par Empoli, l’Inter, privée de son gardien de but titulaire Yann Sommer, a dû attendre la 81e minute pour assurer sa victoire grâce à Alexis Sanchez.

Le 20e sacre de l’histoire du club pourrait avoir lieu lors du derby milanais le 22 avril

Les Nerazzurri ont signé leur 25e victoire de la saison et totalisent désormais 79 points, soit 14 points de plus que l’AC Milan (2e) et vingt de mieux que la Juventus Turin (3e), en pleine dégringolade.

En attendant le 20e sacre de l’histoire du club, qui pourrait avoir lieu lors du derby milanais le 22 avril, les joueurs de Simone Inzaghi sont désormais assurés de terminer à l’une des quatre premières places de la Serie A et de participer à la prochaine Ligue des champions.

Cinquième, l’AS Rome, tenue en échec à Lecce (0-0), est reléguée à 27 points.

«On a connu un petit passage délicat sur le plan physique quand on a enchaîné des matches tous les trois jours et sur le plan mental après l’élimination en Ligue des champions, mais on est reparti maintenant de plus belle», a assuré Bastoni.

L’international italien de l’Inter Francesco Acerbi a disputé l’intégralité de la rencontre, sa première depuis qu’il a été accusé par le défenseur de Naples Juan Jesus de lui avoir lancé une insulte raciste.

Acerbi n’a pas été sanctionné par la Fédération italienne faute de preuves concluantes, a-t-elle expliqué mardi dernier.

Bologne n’a pas fait de détails face à la Salernitana, étrillée 3 à 0.

Grâce à sa huitième victoire lors de ses neuf derniers matches, l’équipe de Thiago Motta est revenue à deux points de la 3e place occupée par la Juve et devrait découvrir la saison prochaine la Ligue des champions.

La Salernitana fonce elle vers la 2e division: le club de Salerne, dirigé lundi pour la première fois par Stefano Colantuono, son quatrième entraîneur de la saison, compte onze points de retard sur le premier non-relégable, Frosinone (17e).



Source link

Leave a Comment