Maladie de Lyme pour Arnaud De Lie : « C’est plutôt rassurant… »


Stéphane Heulot, le manager des Lotto Dstny, précise qu’on est au stade primaire de la maladie concernant son coureur. « Il n’y a donc rien de dramatique et c’est bien qu’on ait pu identifier le problème ». Un retour à la Famenne Ardenne Classic, dans un mois, est envisagé.


Article réservé aux abonnés


Temps de lecture: 4 min

Les bulletins médicaux qui prennent le pas sur les résultats sportifs : c’est la triste réalité d’un printemps cycliste subitement très sombre. Mais du côté de chez Lotto Dstny, la nouvelle du jour « des anticorps liés à la maladie de Lyme ont été trouvés dans les tests sanguins d’Arnaud De Lie, ce qui pourrait expliquer qu’il n’ait pas su performer lors de ses dernières courses » est plutôt accueillie comme une éclaircie. « Il faut en effet relativiser, la maladie en est à un stade primaire », précise Stéphane Heulot le manager de l’équipe. « C’est donc un peu rassurant, on a identifié le problème. On peut donc avancer de manière plus normale vers la réhabilitation, il n’y a rien de dramatique. Tout ça n’occulte pas les chutes, mais ça explique les grandes fatigues récurrentes et les douleurs musculaires dont se plaignait Arnaud. »



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée







Source link

Leave a Comment