Marlon Brando, festival LGBT… Les films à voir en avril à la cinémathèque de Nice


Durant tout le mois d’avril, la cinéma­thèque niçoise propose de nombreuses projec­tions, dont certaines rétros­pec­tives des plus grands succès du septième art. 

Marlon Brando, Bernadette Lafont ou encore Claire Doyon. Toutes ces stars du grand écran ont en commun d’être mises à l’honneur à la cinéma­thèque de Nice. Localisée sur l’avenue François Mitterrand, celle-​ci prévoit un riche programme en avril. Au total, près d’une cinquan­taine de films seront retransmis ce mois-ci. 

Il y aura bien sûr plusieurs classiques restaurés, dont “Hitcher” de Robert Harmon, les 12 et 13 avril, mais aussi “Point limite zéro”, de Richard Sarafian, les 12 et 16. Mais les points d’orgue du calen­drier sont à retrouver lors des rétros­pec­tives prévues dans les prochaines semaines. 

Stations d Hiver 2023 2024 Media Figaro 300x300px Generique ISOLA2000 2

Marlon Brando et Bernadette Lafont en haut de l’affiche 

Pour le cente­naire de la naissance de Marlon Brando, l’établissement propose dans une première partie de plonger dans l’œuvre de cette icône absolue du grand écran. 

Vous pourrez ainsi voir ou revoir “La Poursuite impitoyable” d’Arthur Penn (21 et 26 avril), “Sur les Quais” d’Elia Kazan (3 et 6 avril), “Une saison blanche et sèche” d’Euzhan Palcy (10 et 16 avril), “L’Homme à la peau de serpent” de Sidney Lumet (18 et 20 avril) et “Le Parrain” de Francis Ford Coppola (3 et 7 avril). 

Le Parrain
Photo extraite du film “Le Parrain”, de Francis Ford Coppola /​ ©DR

Dans le même temps, vous aurez la possi­bilité d’assister à la seconde phase de l’hommage à Bernadette Lafont. 

Quatre longs et courts-​métrages sont au menu : “Les Stances à Sophie” de Moshé Mizrahi (4 et 6 avril), “Inspecteur Lavardin” de Claude Chabrol (4 et 9 avril), “La Ville Bidon” de Jacques Baratier (10  et 11 avril), ainsi que “Les Mistons” de François Truffaut (4 et 6 avril).

Le réali­sateur et producteur Brian De Palma sera lui aussi exposé au cinéma niçois dans les jours à venir. Visionnez ou revisionnez “Passion” (18 et 23 avril), “Obsession” (17 et 19 avril), le premier “Mission : Impossible” (20 et 23 avril), sans oublier “Les Incorruptibles” (5 et 13 avril).

Hommage à Rome et au mouvement LGBTQ+

Parmi les autres rendez-​vous incon­tour­nables, notez dans vos agendas l’ouverture du cycle “Viva Roma !”. À travers cet événement, embarquez à la décou­verte de l’Italie et de sa capitale via “Vacances romaines” de William Wyler (14 et 19 avril), ““La Fille qui en savait trop” de Mario Bava (5 et 7 avril), “La grande bellezza” de Paolo Sorrentino (17 et 21 avril), “Rome, ville ouverte” de Roberto Rossellini (11 et 14 avril) et enfin “Mamma Roma” de Pier Paolo Pasolini (28 avril).

Finissons cette éclec­tique program­mation avec “Queer California”, en lien avec la 16e édition des Rencontres Cinématographiques In&Out. Elle fait écho à l’expo­sition éponyme du mois de mai au 109. 

Quatre projec­tions sur cette théma­tique vous attendent : “Kaboom” de Gregg Araki (27 avril), “Tangerine” de Sean Baker (24 et 25 avril), “Free Angela & All Political Prisoners” de Shola Lynch (24 avril) et “A Bigger Splash” de Jack Hazan (26 et 27 avril). 

Rencontre avec Claire Doyon

Le 9 avril sera lui consacré à Claire Doyon, avec la retrans­mission de son documen­taire “Pénélope, mon amour”. Il retrace l’his­toire d’une mère et de sa fille, autiste, nous racontant leur parcours de vie. En amont, une rencontre avec la réali­sa­trice sera organisée à partir de 19h30. 

Rappelons que l’entrée dans la salle nécessite une carte d’abonnement annuelle obliga­toire, moyennant cinq euros. Une séance est estimée à 3,5 euros, et si vous optez pour le forfait de cinq sessions, comptez 15 euros. 

Les abonnées bénéfi­cient par ailleurs d’un accès à trois films par mois dispo­nibles en ligne sur le site de la cinéma­thèque. Vous retrou­verez l’ensemble des dates et œuvres diffusées en avril sur ce lien.

À LIRE AUSSI : Cinéma : 21 films que vous adorez et qui ont été tournés à Nice



Source link

Leave a Comment