Milan-Sanremo : Jasper Philipsen “rêvait de remporter un Monument” et rend hommage à Mathieu van der Poel


L’émotion était palpable. “C’est incroyable. Je n’arrive pas à réaliser. Un Monument, c’est quelque chose dont je rêvais”, a confié Jasper Philipsen au micro de l’organisation. “Je suis très fier également de ce que Mathieu a fait comme travail dans le final. Je suis très fier et heureux du résultat obtenu en équipe.”

Philipsen se sentait bien ce matin. “J’avais l’impression que ça pourrait être mon jour, j’avais de bonnes jambes dès le départ. J’y croyais, mais il faut tout que se passe bien” pour remporter une telle course.

Incroyable ! Le Belge Jasper Philipsen remporte Milan-Sanremo

Les sprinteurs ont bénéficié d’un court temps mort dans la dernière ascension du jour, qui aurait pu avoir raison de leurs gabarits. “Dans le Poggio, les favoris se sont regardés un peu et j’ai réussi à revenir”, a décrit Philipsen. “Mathieu van der Poel était là, alors. C’a été un grand travail d’équipe, je le remercie pour ce qu’il a fait.”

Une douzaine d’hommes se sont élancés au sprint sur la via Roma. “J’avais un peu peur de la force Mads Pedersen, et je ne m’attendais pas à ce que Michael Matthews soit si fort.”

Le vainqueur du jour s’est imposé par la plus infime des marges devant Matthews, suivi par Tadej Pogacar. “Après 300 kilomètres en une journée, un sprint comme cela est étrange et différent. J’étais heureux d’avoir ces cinq centimètres d’avance pour les battre”, a conclu Jasper Philipsen, 15e coureur belge à l’emporter signant une 23e victoire pour la Belgique dans la Primavera.



Source link

Leave a Comment