Ni le Standard, ni l’arbitrage : Tarik Tissoudali flingue…ses propres dirigeants – Tout le foot


La Gantoise n’avance plus en 2024. Tarik Tissoudali ne cache pas sa déception quant au mercato hivernal.

Une victoire en onze matchs disputés depuis le début de l’année 2024 : La Gantoise a une nouvelle fois accusé le coup au Standard. Tarik Tissoudali pendait pourtant avoir mis l’équipe sur les bons rails en ouvrant le score au quart d’heure de jeu mais les Buffalos rentrent finalement à Gand avec une défaite 4-2 dans les valises.

” Une soirée frustrante ? C’est presque risible. Comment faisons-nous pour perdre des points à chaque fois d’une manière aussi stupide ?” se désolait l’attaquant marocain. S’il confirme que l’exclusion de Nurio et le penalty concédé en fin de première mi-temps sont des tournants, il ne voulait pas charger l’arbitrage comme son coach Hein Vanhaezebrouck : “Je n’ai pas encore vu les images, donc je ne peux pas en parler. Rien n’était encore perdu, mais nous avons ensuite senti que nous étions en infériorité numérique. Cependant, si vous encaissez de tels buts, vous ne méritez pas de gagner”. 

Tissoudali affichait surtout sa frustration quant au dernier mercato. Les départs d’Hugo Cuypers, Gift Orban et Malick Fofana ont déforcé l’équipe : “Le cœur du problème est la politique de transfert. Ils (les dirigeants) ont échoué. C’est vraiment là le problème. Je suis honnête et c’est juste la vérité. Tout le monde veut jouer dans une équipe de qualité et concourir pour des trophées. Il y a beaucoup à dire mais je ferais mieux de me taire”. Et dire que La Gantoise faisait partie des candidats au titre en début de saison.



Source link

Leave a Comment