Non, le Bayern Munich n’est pas mort : il file en quarts de la Ligue des champions en corrigeant la Lazio


Englués dans une saison très compliquée, les Munichois sont parvenus à renverser la Lazio, qui les avait battus à l’aller (1-0). Les inévitables Harry Kane et Thomas Müller ont encore frappé.


Article réservé aux abonnés


Temps de lecture: 3 min

Thomas Tuchel avait prévenu, mardi en conférence de presse : « On n’a pas de temps à perdre, on ne peut pas attendre. Le temps est du côté de la Lazio. » L’entraîneur – enfin pour l’instant- du Bayern Munich savait que, avec la défaite concédée à Rome (1-0 sur un penalty de l’inévitable Ciro Immobile), il fallait directement prendre les Laziale à la gorge. Sous peine de voir les hommes de Maurizio Sarri monopoliser la balle ou attendre les Munichois pour mieux les surprendre en contre.

Le message du coach allemand avait été reçu… mais mal mis en pratique. À la demi-heure, le marquoir de l’Allianz Arena affichait toujours 0-0. Pas par manque de volonté des locaux mais leurs essais étaient soit trop mous, imprécis (seulement deux cadrés sur dix) ou bloqués par des Romains prêts à se sacrifier pour protéger les cages d’Ivan Provedel.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée





Source link

Leave a Comment