Patinage artistique : Loena Hendrickx en tête du Mondial, à Montréal !


Et le public du “Bell Centre” de Montréal ne s’y est pas trompé, réservant une formidable ovation à l’Anversoise de 24 ans qui, en quittant la patinoire, est tombée dans les bras de Jorik, son frère et entraîneur, et Adam Solya, son chorégraphe.

À leurs côtés, notre championne d’Europe a alors attendu sa note et elle n’a pas été déçue : 76,98 points ! Nouveau record personnel, l’ancien (76,25 pts) datant de l’Euro 2022, à Tallinn…

Loena Hendrickx of Belgium reacts following her short program in the women's competition at the figure skating world championships in Montreal, Wednesday, March 20, 2024. (Graham Hughes/The Canadian Press via AP)
L’immense bonheur de Loena Hendrickx…
©Copyrighted

Mieux même, grâce à sa performance, Loena Hendrickx est en tête de ce Mondial car, dans sa foulée, la Japonaise Sakamoto, double championne du monde en titre, a commis une erreur qui lui vaut la quatrième place provisoire, avec 73,29 pts, derrière l’Américaine Levito (73,73 pts) et la Sud-Coréenne Lee (73,55 pts).

Et oui, Loena possède trois points d’avance sur toutes ses rivales avant le programme long qui sera disputé vendredi !

Loena Hendrickx : “Je me sens plus à l’aise sur la glace que sur la piste de danse”

“J’étais en confiance. Je voulais prendre du plaisir, en profiter pleinement. L’adrénaline m’a aidé à passer la journée. Je n’ai pas pu m’entraîner à 100 % ces dernières semaines et j’avais quelques doutes sur ma condition physique. Mais l’entraînement intensif que j’avais suivi auparavant a porté ses fruits. Le plaisir, c’est la clé du succès ! Maintenant, je veux patiner dans le même état d’esprit lors du programme long et on verra ce que ça donnera…” a expliqué Loena, plus souriante que jamais.

Nina Pinzarrone, 11e

Belgium's Nina Pinzarrone skates her short program in the women�s competition during the International Skating Union (ISU) World Figure Skating Championships in Montreal, Canada, on March 20, 2024. (Photo by Geoff Robins / AFP)
Nina Pinzarrone, dans ses oeuvres à Montréal…
©AFP or licensors

Auparavant, Nina Pinzarrone a connu un début de programme court compliqué avec un premier enchaînement de sauts mal assuré. Mais la jeune Bruxelloise n’a rien lâché. Tracassée depuis son arrivée au Canada par un saignement de nez qu’on a dû cautériser, Nina a finalement signé une honorable prestation.

Notre médaillée de bronze européenne a ainsi obtenu une note de 64,04 points. Un peu loin de son record personnel (69,70 pts), réussi lors de l’Euro mi-janvier, à Kaunas.

Nina Pinzarrone : “Battre mon record me vaudrait un top 10 mondial à Montréal”

“Ma préparation n’a pas été idéale puisque je suis tombée deux fois malade pendant trois ou quatre jours. Mon premier saut a été décevant. Après cette erreur, je pense que ça s’est plutôt bien passé. Je n’ai, en tout cas, pas abandonné. J’essaierai de ne pas y penser pour donner le meilleur de moi-même lors du “libre”, où j’espère gagner quelques places…” a commenté Nina, 11e.

Comme elle a l’habitude de le dire, le classement final de Nina Pinzarrone dépendra également des prestations de ses adversaires. Et, à ce niveau, la Géorgienne Gubanova, championne d’Europe 2023 (devant Loena Hendrickx), a vécu un véritable cauchemar avec un saut escamoté et une note de… 58,66 points qui la prive d’ores et déjà de toute chance de bon résultat final.



Source link

Leave a Comment