Penélope Cruz, héroïne du clip de Residente, un rappeur portoricain


Penélope Cruz ne s’est jamais limitée à sa carrière d’actrice. Elle est de celles qui explorent les terrains voisins. Mannequinat, publicité, comédie chorale, ou encore télévision, l’actrice espagnole n’a pas cessé d’alimenter son CV au cours de sa carrière. Une chose lui manquait sûrement : la musique. Bien qu’elle ne se soit pas orientée vers la chanson, elle a récemment prêté son image au rappeur portoricain Residente, dans le clip de son dernier single, «313», où elle incarne un être aérien, censé représenter la vie, selon un communiqué.

La vidéo, qui s’ouvre sur un monologue en espagnol de l’actrice, met en scène le lien entre les êtres vivants et le temps, respectivement symbolisés par le chanteur et les danseuses, complètement figées, suspendues en l’air, au début du clip. Tourné au sein d’un jardin à la française d’une immense forteresse, le mini court-métrage de six minutes donne à Penélope Cruz un rôle important car, une fois son discours terminé, c’est de sa bouche que sortent les premières paroles du titre, après que les danseurs aient enlevé la voix du Portoricain pour la transmettre à l’Espagnole de 49 ans. Elle est alors capable de s’exprimer et de contrôler ses gestes. De là, les danseurs, masqués d’une cagoule en dentelle rose, entrent en mouvement. S’ensuit un enchaînement chorégraphique synchronisé, oscillant entre gestuelle aérienne et cadence saccadée. À la fin du clip, Penélope Cruz et Residente se transforment en poussière qui disparaît dans l’air.

«313» figurera sur le prochain album de Residente, «Las Letras Ya No Importan», dont la sortie est prévue ce jeudi 22 février. Il suivra son premier album éponyme de 2017.

Entre être aérien et chagrin immense

Si son métier lui permet de se glisser dans la peau de n’importe quel personnage, comme en être divin dans le dernier le clip de l’artiste portoricain, elle a aussi récemment prêté ses traits à Laura, l’épouse d’Enzo Ferrari, dans le film Ferrari de Michael Mann. Un rôle lui ayant permis d’explorer toutes les facettes du chagrin pour interpréter, au plus juste, la tristesse immense de cette femme, bouleversée par la mort de son fils. «Elle vit une tragédie dont elle ne se remettra jamais, et c’est aussi ce qui a brisé leur mariage, car ils ont tous les deux le sentiment d’avoir échoué à le sauver», avait confié l’actrice au magazine ELLE en janvier dernier. Elle est la première à avoir incarné la copropriétaire de Ferrari à l’écran. De quoi impressionner Penélope Cruz car, pour la première fois, elle lui donnait une voix.



Source link

Leave a Comment