Plus de 70 armes à feu saisies chez Alain Delon


Les enquêteurs ont découvert et saisi 72 armes à feu et plus de 3 000 munitions chez Alain Delon, à Douchy-Montcorbon, dans le Loiret.

C’est le procureur de la République de Montargis qui a annoncé mardi cette saisie. C’est un véritable arsenal qui a été découvert chez Alain Delon. 72 armes de catégories A, B, et C. Les enquêteurs ont aussi découvert un stand de tir dans la propriété.

Alain Delon, collectionneur d’armes 

L’acteur a toujours aimé les armes. Mais pas que celles de collections. Il faut dire que dans le passé il n’a pas toujours été Tancrède, le neveu sage du « guépard » Don Fabrizio Salina. Il a évolué dans les milieux troubles du grand banditisme avec son « homme à tout faire » Stevan Marković.

Est-ce de ce passé que lui vient sa passion des armes ? Toujours est il que ses enfants reconnaissent cette passion. Sa fille, Anouchka Delon, expliquait justement quelques jours avant la saisie, dans le magazine Elle qu’elle se rendait « toujours avec son garde du corps » au sein de la propriété familiale. Elle parle dans cet entretien de la passion de son père pour les armes à feu. Ajoutant qu’il en a « toute une collection ». Et dans la tumultueuse relation qu’elle entretien avec ses frères, elle rajoute que ses frères, quand ils sont à Douchy « se baladent armés dans la maison », se croyant « au Far West ».

Il y a plus de 10 ans Alain Fabien Delon avait tiré avec une armes sur une jeune femme

Ce sont justement peut être ces propos qui ont poussé le procureur à entreprendre cette saisie. Il faut dire que par le passé une affaire avait déjà défrayé la chronique. En 2011, lors d’une soirée arrosée à Genève, le plus jeune fils d’Alain Delon avait tiré « accidentellement » sur une adolescente espagnole avec une arme de son père. A l’époque Alain Delon avait confié au Figaro : «  Je n’ai aucune arme à Genève. Il y en avait 2 ou 3 paraît-il. Mais il n’est pas impossible qu’elles aient été prises dans ma maison de campagne à Douchy ». 4 ans plus tard Alain-Fabien Delon, avait été condamné par le Tribunal des mineurs de Genève. Il avait écopé de cinq mois de prison avec sursis, pour lésions corporelles graves par négligence.

Alors vu le passif familial et les tensions actuelles qui règnent au sein du clan Delon, cette saisie été peut-être bienvenue.

Petite précision apportée par le procureur, et elle n’est pas des moindres. «  Les premières investigations mettaient en évidence qu’Alain Delon ne bénéficiait d’aucune autorisation lui permettant de détenir une arme à feu ».



Source link

Leave a Comment