Pourquoi Leclerc a perdu la pole position dès la Q1 à Bahreïn ?


Il aura manqué deux dixièmes, et un train de pneus tendres à Charles Leclerc pour décrocher la première pole position de la saison 2024, à Bahreïn. Le Monégasque a échoué face à Max Verstappen et va s’élancer en deuxième place ce samedi pour le premier Grand Prix de l’année. Le pilote Ferrari, qui s’est montré véloce sur l’exercice du tour rapide avec la SF-24, regrette un choix stratégique manqué dès la Q1 qui lui aurait coûté la pole position en Q3.

« Je suis un peu déçu. Nous avons fait une bonne qualification. Jusqu’à présent, le week-end a été difficile, nous avons essayé pas mal de choses lors des Essais Libres et puis j’ai trouvé un bon réglage en qualification, a expliqué Charles Leclerc. La Q1 a été un peu délicate. Malheureusement, nous avons mis deux nouveaux trains de pneus tendres [en Q1], ce qui nous a un peu compromis la Q3, mais dans l’ensemble, c’est une bonne qualification, un bon début d’année. Nous sommes mieux placés qu’il y a un an, donc c’est bien. Maintenant, nous devons voir le rythme de la course demain. »

Leclerc espère un bon rythme de course face à Red Bull

De la déception, Charles Leclerc peut en avoir puisque son temps de Q2 (1’29″165) était plus rapide que le chrono réalisé par Max Verstappen en Q3 pour le gain de la pole position (1’29″179). Mais le Monégasque n’a eu qu’une seule tentative avec des pneus neufs dans la dernière session, conséquence des deux trains utilisés en Q1… « Je pense que nous avons perdu un peu de rythme [avec] le jeu de gommes tendres utilisé en Q3. J’ai dû me réadapter aux nouveaux pneus et j’en ai perdu un peu là, mais dans l’ensemble, cela a été une qualification positive. »

En partant en première ligne, Charles Leclerc a la possibilité de batailler avec Max Verstappen en début de course… mais qu’en sera-t-il sur les longs relais ? « Je suis convaincu que nous avons fait un pas en avant, mais nous devons attendre et voir demain dans quelle mesure nous avons fait un pas en avant, a-t-il ajouté concernant le rythme de course de la Ferrari SF-24. Nous pensons vraiment que Red Bull a encore une bonne longueur d’avance sur la course. Nous verrons, mais s’il y a une opportunité, comme toujours, je la saisirai et nous verrons ce qui se passera demain. »

À LIRE AUSSI > La déception de Gasly après la sortie prématurée en Q1 : « On l’avait vu venir »



Source link

Leave a Comment