première victoire des Fennecs avec Petkovic !


Pour cette première fois pour l’équipe nationale d’Algérie avec Vladimir Petkovic sur le banc, l’équipe nationale a affronté la Bolivie au stade Nelson Mandela de Baraki dans le cadre du tournoi amical FIFA Series 2024. L’ancien sélectionneur de la Suisse commence sur une bonne note avec les Fennecs, qui s’imposent (3-2) grâce aux buts de Gouiri, Benzia et Mandi.

Sans Riyad Mahrez et sans Ismaël Bennacer, Vladimir Petkovic a pris la décision de donner le brassard de capitaine à Yacine Brahimi, qui fait son retour en sélection après deux ans d’absence, et qui a directement retrouvé le Onze Titulaire de l’équipe dans son poste de prédilection.

Le début de match a été relativement calme des deux côtés, avec un léger avantage pour les Fennecs, avec notamment deux actions très dangereuses d’Amine Gouiri puis de Youcef Atal dans le premier quart d’heure. La première a été repoussée par le poteau, tandis que la seconde a été interceptée par le gardien adverse.

Bensebaini se blesse, Brahimi intenable

Vers la 15ème minute, le défenseur algérien Ramy Bensebaini a été percuté par un joueur bolivien, lui faisant perdre son équilibre, en étant visiblement touché au genou. Dû au choc, le joueur du BvB a été remplacé, ne pouvant pas poursuivre la rencontre. Mohamed Tougai a pris le relai à la 19ème minute.

C’est vers la fin de la première période que les efforts des Algériens ont finalement été récompensés, plus particulièrement ceux de Yacine Brahimi, qui s’est montré très en forme lors de cette première période. Après avoir éliminé deux joueurs boliviens dans un premier temps, restant très tenace malgré leurs interventions, l’attaquant d’Al Gharafa a pu trouver une ouverture et livrer la balle à Amine Gouiri, qui termina le travail, marquant le premier but de la rencontre pour l’Algérie à la 43ème minute.

Sinon, le jeu de milieu de terrain a été solide, comme attendu avec la tactique de Vladimir Petkovic. Néanmoins, on note un match assez moyen de Baghdad Bounedjah et de Farès Chaibi ce vendredi soir.

Les compteurs remis à zéro peu après la pause

Pour cette seconde mi-temps, un premier double changement a été effectué par Petkovic. Chaibi et Bounedjah ont laissé leur place à Benzia et Amoura. Néanmoins, la mi-temps a à peine eu le temps de commencer que la Bolivie a réussi à égaliser sur à une grossière erreur défensive d’Aissa Mandi, qui s’est complètement raté. La sortie du gardien Anthony Mandrea n’a pas pu rattraper le coup, ce qui a fait perdre l’avantage des Fennecs. un but partout !

La suite de la rencontre a été bien plus compliqué pour les Fennecs, dont le jeu est devenu beaucoup moins consistant, jusqu’à là 69ème minute, où l’Algérie a été assommée par un second but de la Bolivie sur un coup franc, visiblement à cause d’un mauvais marquage des défenseurs algériens.

Baptême du feu pour Hadj Moussa, Bakrar et Kendouci

Convoqués pour la première fois avec l’équipe A, Anis Hadj Moussa et Monsef Bakrar ont remplacé Yacine Brahimi et Amine Gouiri juste après le second encaissé par l’Algérie. Quelques instants plus tard, c’est Nabil Bentaleb qui laisse sa place à Ahmed Kendouci, qui a lui aussi fait ses premiers pas ce soir avec le maillot de l’équipe A d’Algérie. Des changements qui ont redonné un second souffle au groupe, qui semble s’être réveillé à ce moment-là. Notons d’ailleurs que les remplaçants ont beaucoup apporté au jeu algérien, notamment Bakrar et Kendouci, qui ont gagné beaucoup de points chez Petkovic et chez le public également.

Bakrar passeur, Benzia buteur, Mandi se rachète !

L’un des nouveaux s’est très vite fait remarqué en cette soirée, et c’est bien Monsef Bakrar, qui a délivré une superbe passe décisive à Yassine Benzia, qui a égalisé pour l’Algérie, pour son retour en sélection, après plusieurs années d’absence. Dans le temps additionnel, Aïssa Mandi se rachète après sa boulette du début de la mi-temps, en inscrivant de la tête la troisième but pour les Algériens à la 93ème minute.

Première victoire donc pour l’Algérie sous la houlette de Vladimir Petkovic (3-2), malgré un début de seconde période bien compliqué. Les Fennecs ont pu remonter la pente, mais quelques ajustements sont toujours à prévoir pour le prochain match contre l’Afrique du Sud mardi prochain.

Stade Nelson-Mandela, Alger, 22 mars 2024

Affluence nombreuse. Pelouse très bon état. Temps doux. Arbitrage M. Bouh Abdelaziz (Mauritanie). Assisté de MM. N’Diaye Bouna et Brahim Salem (Mauritanie)/ 4ème arbitre M. Gamouh Youcef (Algérie).

Buts : Gouiri (43’), Benzia (79’), Mandi (90’+4) / Algaranaz (47’), Sagredo (70’)

Averts. : Cuellar (57’), Jusino (90’+5)

Algérie : Mandréa, Atal, Aït-Nouri, Bensebaïni (Tougaï 19’) , Mandi, Bentaleb (Kendouci), Zerrouki, Chaïbi (Amoura 46’), Bounedjah (Benzia 46’), Gouiri (Hadj Moussa 70’), Brahimi cap (Bakrar 70’) / Ent. : Vladimir Petkovic

Bolivie : Bruckner, Medina (Ramallo 90’), Sagredo  cap, Cerruto, Cuellar (Terceros 68’), Ponce (Villaroel 83’) , Alagaranez (Reinoso 68’), Villamil, Cespedes (Suarez 83’) , Toro, Chavez (Rocha) / Ent. : Antonio Carlos Zago



Source link

Leave a Comment