Quatre ans et demi pour viol : Dani Alves reste en prison


Le Brésilien Dani Alves, ancienne star du Barça et du PSG, a été condamné jeudi par un tribunal de Barcelone à quatre ans et demi de prison pour le viol d’une jeune femme dans une discothèque de la ville en 2022.


Article réservé aux abonnés

Journaliste au pôle Sports


Temps de lecture: 2 min

L’ex-star du FC Barcelone, de la Juventus et du PSG a été condamnée à quatre ans et demi de prison pour viol. Le tribunal de Barcelone a jugé Dani Alves, 40 ans, coupable d’agression sexuelle sur une jeune fille de 23 ans dans les toilettes d’une discothèque de la ville, le Sutton, entre le 30 et le 31 décembre 2022.

Son avocate, Me Inès Guardiola, a rapidement signifié qu’elle ira en appel auprès de l’organe ad hoc, le Tribunal supérieur de Justice de Catalogne (TSJC), une fois étudiées les soixante-et-une pages du jugement. « Nous défendrons son innocence jusqu’au bout », a-t-elle promis.

Alves a d’abord nié même avoir jamais vu la plaignante, par « honte de l’infidélité commise », avant de livrer une cinquième version différente, rendant très compliqué le travail de son conseil. Alves a toutefois toujours maintenu que la relation avait été absolument consentie.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée





Source link

Leave a Comment