Red Bull peut être vulnérable et cela change tout


ANALYSE – Contraint à l’abandon, Max Verstappen a laissé filer les Ferrari vers la victoire à Melbourne. Une rareté depuis deux ans.

Max Verstappen et Red Bull ne sont donc pas imbattables. On ne sait pas encore si cet épisode australien de la saison 2024 de Formule 1 fera date, mais il marque clairement un premier tournant. Jusque-là invincible, le glouton néerlandais a connu un dimanche noir et laissé la victoire à Carlos Sainz (Ferrari) devant Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren). Un premier accroc qui intervient dès la troisième manche pour Red Bull, alors que la concurrence avait attendu le 15e rendez-vous en 2023 pour se frotter les mains. Et, forcément, cela relance les débats.

Pourtant en pole pour la 35e fois de sa carrière, Max Verstappen était l’immense favori du côté de l’Albert Park, mais, cette fois, le Batave n’a pas pris ses aises d’entrée. Habitué au premier tour canon afin de sortir son poursuivant de la zone du DRS (plus d’une seconde), le triple champion du monde n’a pas réussi à décrocher Carlos Sainz. De retour deux semaines après une opération de l’appendicite qui l’avait contraint…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Vente Flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Leave a Comment