Rodrigo Beenkens : ‘Il est probable que Remco Evenepoel aurait gagné Paris-Nice avec ce Landa-là’


Alors que les regards belges étaient focalisés principalement sur les courses flandriennes qui se sont déroulées la semaine dernière, une partie du peloton est allée chercher le soleil pour disputer le Tour de Catalogne, avec en tête d’affiche Tadej Pogacar.
Le Slovène a écrasé la concurrence en remportant 4 des 7 étapes de la compétition, reléguant son premier poursuivant, Mikel Landa, à 3 : 41 au classement général.

Chez Soudal Quick step, on doit être satisfait de la prestation de l’Espagnol, qui a été la plupart du temps celui qui a accompagné Tadej Pogacar le plus longtemps. Il a aussi surclassé plusieurs leaders/lieutenants d’équipes concurrentes durant cette semaine, tels que Egan Bernal, Aleksandr Vlasov, Enric Mas ou Sepp Kuss.

Ce qui est très rassurant c’est ce qu’on a vu avec Landa” explique Jérôme Helguers dans notre vidéocast ‘On connaît nos classiques‘. “Là on peut dire que Patrick et Soudal ont conclu un bon transfert. On peut le dire même maintenant, avant le Tour de France, avec ce qu’il a montré. Il restera donc à conclure au mois de juillet.

C’est évidemment un renfort de choix pour Remco Evenepoel, en vue du Tour de France. Le Belge ira pour tenter de décrocher un podium et l’aide du vainqueur du Giro 2017 sera essentielle. Elle aurait aussi pu l’être lors du dernier Paris-Nice, où Remco Evenpoel a pris la deuxième place au final… “Il y avait pas mal de critiques après Paris-Nice soulignant que Landa n’était pas dans l’équipe Soudal. Il est probable que Remco Evenepoel aurait gagné Paris-Nice avec ce Landa-là” analyse Rodrigo Beenkens. “Mais, mentalement, il fallait sans doute qu’il joue sa carte personnelle à un moment donné (NDLR : sur le Tour de Catalogne), devant son public. Ça, c’est une très bonne chose” ajoute notre commentateur.

Prochaine échéance maintenant pour Mikel Landa : le Tour du Pays basque, du 1er au 6 avril. Où il sera cette fois aligné avec Remco Evenepoel. A leurs côtés sont attendus Mattia Cattaneo, James Knox, Fausto Masnada, Pieter Serry et Louis Vervacke. “Ce sera l’occasion de voir comment certains coéquipiers se comportent. Et cela va peut-être apporter des réponses supplémentaires” explique Jérôme Helguers pour terminer.

Sans les Asgreen, Van Wilder, Hirt, Lampaert, Pedersen ou autres Moscon donc. Impossible pour l’instant de dire si c’est une composition qui tend à s’approcher de celle qui sera autour de Remco Evenepoel fin juin au départ de la grande boucle.



Source link

Leave a Comment