Sainte-Marie : une fête des grand-mères mémorable pour Rose-Lys, qui rencontre sa petite-fille pour la première fois


Ce dimanche 3 mars était célébrée la fête des grand-mères. A Sainte-Marie, cette famille a vécu un jour un peu particulier, puisqu’il était célébrait la rencontre de Melody, 3 ans, et de sa grand-mère Rose-Lys, pour la première fois.


Si un seul jour n’est pas suffisant pour célébrer nos mamies, le premier dimanche du mois de mars leur est en tout cas dédié. Ce dimanche 3 mars, qu’on les appelle “mémé”, “mamie”, “grand-mère” ou autre, c’était une occasion de leur dire “je t’aime”. 

Pour Rose-Lys, ce jour était encore plus particulier. “C’est le baptême de ma petite-fille, et c’est aussi la première fois que je la serre dans mes bras“, dit-elle avec émotion. 

Regarder le reportage de Réunion La 1ère :

Mélody, sa petite-fille de 3 ans, vit en Hexagone à Valence, dans le Sud-Est de la France. Mais ces trois dernières années, plusieurs concours de circonstances ont fait que la grand-mère et sa petite-fille n’ont jamais pu se rencontrer. “J’ai eu le Covid au moment de partir et je n’ai pas pu la voir” explique Rose-Lys.

Ca fait longtemps que j’attends, de la voir, de la toucher, de la prendre dans mes bras, de lui donner toute ma bénédiction“, souffle la mamie, les larmes dans les yeux. Jusqu’ici, toutes deux n’ont pu échanger que par écrans interposés, grâce à internet. 

Le baptême de la fillette a été à plusieurs reprises reporté, mais cette fois-ci est la bonne. La famille a décidé de faire le voyage à La Réunion pour baptiser la petite Mélody, le jour de la fête des grand-mères.

En ce beau dimanche, sous un des plus grands kiosques du Bois Madame à Sainte-Marie, 90 personnes étaient conviées à ces retrouvailles. Rose-Lys a fait en sorte que tout soit parfait pour combler de bonheur sa “petite princesse“, comme elle l’appelle. 


Rose-Lys a organisé un baptême de princesse pour sa petite-fille Melody


C’est un moment important, ça fait très longtemps qu’on n’est pas venus. Pour mamie c’est un grand jour, la première fois qu’elle voit sa petite-fille, et elle la baptise le jour de la fête des grand-mères“, souffle Guillaume, le fils de Rose-Lys et papa de Mélody.

Dans cette autre famille, dans les hauts de Saint-Denis, mamie Graziella est au contraire constamment présente dans le quotidien de Julie, 8 ans, et d’Alex, 5 ans. Et pour cause, ils habitent tous ensemble. 

Ils sont super importants pour moi, sourit Graziella. Ils apportent de la joie, de la bonne humeur, de la fraîcheur, et un peu de compagnie. Ca me motive à faire les choses en fait“. 

Cette quinquagénaire devenue mamie très jeune se réjouit de cette situation. “Si on est grabataires on ne peut rien faire avec eux ! Au moins là on a le temps de profiter, d’apporter un petit plus aux petits-enfants“, considère-t-elle, sans jamais imaginer un seul instant vivre loin d’eux. 

Les deux petits eux, n’en pensent pas moins. “Elle nous aide, elle nous aime, elle s’occupe de nous, elle est géniale. Un jour elle est rigolote, un autre jour elle est pas rigolote“, résument-ils. Leur mamie Graziella, ils l’aiment vraiment beaucoup. Et même quand il y a des recettes qui lui échappent encore. “Mamie sait pas faire les nouilles, elle sait pas faire la sauce miso !“, s’écrie le petit Alex. Nul doute qu’en ce jour de fête des grand-mères, personne ne tiendra rigueur à mamie de sa méconnaissance de la cuisine japonaise ! 

La fête des grand-mères, pour rappel, est une invention récente, dont l’initiative est attribuée à une marque de café française à la fin des années 80. De l’opération commerciale est restée cette tradition, chaque premier dimanche du mois, de célébrer nos grand-mères en France. 



Source link

Leave a Comment