Sharon Stone dévoile le nom du producteur qui l’a forcée à coucher avec William Baldwin


Publié

HollywoodSharon Stone dévoile le nom du producteur qui l’a forcée à coucher avec William Baldwin

Un magnat de Hollywood avait fait comprendre à l’actrice que son alchimie avec le comédien n’était pas bonne dans «Silver».

F.D.A.
par

F.D.A.

Sharon Stone s'en prend au producteur Robert Evans, décédé en 2019.

Sharon Stone s’en prend au producteur Robert Evans, décédé en 2019.

FilmMagic

Sharon Stone s’est confiée sans langue de bois lors d’une interview pour le podcast de Louis Theroux. L’actrice explique que le défunt magnat de Hollywood et ancien directeur de production de Paramount, Robert Evans, lui attribuait la responsabilité du jeu décevant de William Baldwin dans le film «Sliver».

«Robert Evans se vantait dans son bureau en portant des lunettes de soleil, disant qu’il avait eu des relations avec Ava Gardner et que je devais faire de même avec William Baldwin, prétendant que cela améliorerait son jeu», a expliqué Sharon Stone. «Il soutenait que si je couchais avec William, nous aurions une meilleure alchimie à l’écran et que cela sauverait le film», a-t-elle ajouté, soulignant que cette histoire avait été évoquée dans ses mémoires sorties en 2021, sans toutefois révéler l’identité de Robert Evans et de William Baldwin.

Elle a ironisé également en disant: «Le véritable problème, c’était moi. J’étais tellement coincée et je n’étais pas une vraie actrice capable de coucher avec.»

En réaction, William Baldwin, l’acteur incriminé, réplique sur X: «Je me demande pourquoi Sharon Stone continue de parler de moi après toutes ces années. Est-ce qu’elle a toujours des sentiments pour moi ou est-elle encore contrariée parce que j’ai rejeté ses avances? Je me demande si je devrais écrire un livre pour révéler les histoires dérangeantes, perverses et non professionnelles sur Sharon.»

Sharon Stone, célèbre pour ses rôles dans les années 80 et 90 dans des films à succès comme «Total Recall», «Les Puissants», «Casino», «The Mighty», «Last Action Hero» et «Basic Instinct», où elle a joué aux côtés de Michael Douglas, a commenté: «Je n’ai jamais eu besoin de coucher avec Michael Douglas. Il savait simplement comment faire son travail, réciter ses lignes et répéter. Maintenant, tout à coup, je suis dans une industrie où je dois coucher avec les gens.»

Elle a affirmé avoir été étiquetée comme une actrice «difficile» après cet incident, ne se voyant plus proposer de rôles importants. «Je n’ai plus jamais eu de bonnes opportunités jusqu’à la fin de ma carrière», a-t-elle déploré.

Malgré sa nomination aux Oscars pour son rôle dans «Casino» en 1995, Sharon Stone estime ne pas avoir reçu la reconnaissance qu’elle méritait pour ses performances dans des films comme «Catwoman», «Lovelace» et «Basic Instinct 2». «Personne ne m’a remarquée dans «Lovelace»? Non. Est-ce que j’ai reçu une quelconque reconnaissance pour tout cela? Non. Je suis devenue une actrice invisible», a-t-elle conclu.



Source link

Leave a Comment