Six matches à huis-clos, des joueurs convoqués : le bilan des violences après Trabzonspor – Fenerbahce


Le club turc de Trabzonspor a écopé de six matches à huis clos après des violences qui ont éclaté en mars sur son terrain à l’issue d’un match de championnat contre Fenerbahçe, a annoncé mercredi la Fédération turque de football (TFF).

Le Conseil de discipline de la TFF a également sanctionné deux joueurs de Fenerbahçe, le défenseur néerlandais Jayden Oosterwolde et le gardien Irfan Can Egribayat, d’un match de suspension et à d’amendes de plusieurs centaines d’euros. Le joueur néerlandais avait été filmé en train de donner un coup de pied à un supporter de Trabzonspor entré sur le terrain le visage masqué. Michy Batshuayi n’est lui pas concerné par les sanctions.

Le 17 mars, une foule de supporters de Trabzonspor avait envahi la pelouse de leur stade au coup de sifflet final d’une rencontre de première division perdue par leur équipe, tandis que les joueurs de Fenerbahçe, un des trois grands clubs d’Istanbul, célébraient leur victoire.

Outre les matches à huis clos, Trabzonspor écope de deux amendes d’un montant total de 90.000 euros environ.

Convoqué devant le conseil de discipline de la TFF, le joueur nigérian de Fenerbahçe Bright Osayi-Samuel, qui avait asséné un coup de poing à un supporter, n’a pas été sanctionné, “les conditions de violation des règles disciplinaires n’étant pas réunies“, a indiqué l’instance.

L’échauffourée avait provoqué de vives réactions en Turquie, trois mois après une violente agression d’un arbitre par un dirigeant de club à l’issue d’une rencontre de Süper Lig.

Le patron de la Fifa, Gianni Infantino, avait dénoncé des violences “inacceptables“.

Treize supporters de Trabzonspor avaient été arrêtés dans la foulée, dont cinq ont été placés en détention provisoire.



Source link

Leave a Comment