« Un jour, j’aimerais que nous parlions des femmes »


Romy Schneider dans « la Passante du Sans-Souci », de Jacques Rouffio, 1982.

Romy Schneider dans « la Passante du Sans-Souci », de Jacques Rouffio, 1982. ELEPHANT PRODUCTIONS/COLLECTION CHRISTOPHEL VIA AFP

Entretien  Dans cet entretien, qui tient davantage de la conversation entre deux amies, Romy Schneider se livre sans fard à Katia D. Kaupp. Tour à tour forte et fragile, elle retrace sa carrière cinématographique, parle de ses relations intenses avec les réalisateurs, évoque ses tragédies intimes, l’indécence des paparazzis… Une interview poignante parue moins de deux mois avant la mort de cette fascinante actrice.