“Un jour noir pour la police”: vive émotion au sein des forces de l’ordre après le décès d’un policier à Lodelinsart




Un policier 36 ans est décédé ce matin à la suite d’une scène de tirs survenue lors d’une perquisition menée à Lodelinsart.

Lors d’une conférence de presse, le commissaire général de la police fédérale, Éric Snoeck, a fait part de la vive émotion qui touche les forces de l’ordre après le décès de l’un d’entre eux. 



“C’est un jour noir pour la police belge. Un jour noir également pour la police fédérale, et plus particulièrement pour nos unités spéciales”, a-t-il déclaré. “Ce matin, comme tous les jours, des dizaines de policiers fédéraux se sont levés, tôt, et ont quitté leur famille, pour effectuer leur devoir, a-t-il rappelé. Ils ont quitté leur famille avec la volonté de faire leur travail correctement au service de dossiers judiciaires, mais plus largement au service de la population. Mais aujourd’hui, l’un d’entre eux ne reviendra pas chez lui, un autre lutte activement contre la mort et un troisième collègue souffre de blessures.”

Il a ensuite rendu hommage à ses collègues et aux familles, mais également “aux autres collègues qui étaient présents et pour qui une opération comme celle-là est forcément un traumatisme”, a poursuivi le commissaire. 

Un dispositif psychologique va être mis en place pour les personnes présentes.  
 








Source link

Leave a Comment