Un suspect interpellé dans la fusillade de Laeken


Le parquet de Bruxelles est en mesure de confirmer qu’un suspect a été interpellé dans le cadre des faits qui ont été commis à Laeken. Il s’agit d’un homme, âgé de 26 ans. L’intéressé a été inculpé du chef de meurtre et de port d’arme soumise à autorisation, sans autorisation préalable, et a été placé sous mandat d’arrêt.

Sur base des premiers éléments de l’enquête, il semblerait que les faits aient été commis par plusieurs auteurs. L’enquête suit son cours afin de tenter d’identifier les autres protagonistes de ces faits, et dans l’intérêt de celle-ci, le parquet de Bruxelles ne fera pas d’autres commentaires.

Concernant les faits qui se sont déroulés à Saint-Josse-Ten-Noode, le parquet annonce que la victime se trouve toujours dans un état critique à l’hôpital.

Samedi à 23h50, les services de police de la zone de police Bruxelles Capitale – Ixelles ont été appelés pour des coups de feu à Laeken, rue Steyls. À leur arrivée sur place, un homme, âgé de 29 ans, a été retrouvé inconscient et grièvement blessé par balles. Il est décédé sur place à 0h20, après que les premiers intervenants aient essayé, en vain, de le réanimer. Le parquet de Bruxelles a immédiatement saisi une juge d’instruction, du chef de meurtre. Un périmètre d’exclusion judiciaire a été mis en place, et la juge d’instruction est descendue sur les lieux, accompagnée du magistrat de garde du parquet, du labo de la police fédérale, d’un expert balistique et d’une médecin légiste.

Plus tard dans la nuit, vers 3h du matin, les services de police de la zone de police de Bruxelles-Nord ont entendu des coups de feu. Ils se sont immédiatement dirigés vers le lieu des faits, rue des plantes à Saint-Josse-Ten-Noode. Sur place, ils ont trouvé un homme, âgé de 28 ans, grièvement blessé par balles. À nouveau, le parquet de Bruxelles a immédiatement saisi une juge d’instruction, du chef de tentative d’assassinat. La juge d’instruction est descendue sur place, accompagnée du magistrat de garde du parquet, du labo de la police fédérale et d’un expert balistique. La victime se trouve actuellement à l’hôpital, dans un état critique. À ce stade, rien n’indique que les deux faits soient liés entre eux.

 

 



Source link

Leave a Comment